Apprendre l’anglais : quelques conseils pour apprendre l’anglais aux francophones

 

cours-anglais-apprendre-anglais

Souligner les similitudes entre le français et l’anglais

On estime qu’entre 25 et 45 p. 100 des mots en anglais sont, en fait, d’origine française.

Il est tout aussi important que les deux langues suivent un modèle sujet-verbe-objet. Bien que les Français puissent d’abord avoir de la difficulté avec le fait que les noms anglais ne sont ni féminins ni masculins, ils s’en remettront rapidement car ils facilitent l’apprentissage – après tout, c’est une « règle » de moins à mémoriser.

Identifier les mots que les francophones apprendront facilement

Sous Guillaume le Conquérant, les lois ont été modifiées et le parlement a subi une transformation. Par conséquent, de nombreux mots français gouvernementaux et juridiques sont devenus anglais. Il en va de même dans les domaines de la banque, de l’éducation, du commerce et de la religion.

 Aider les élèves à développer des livres de vocabulaire ciblés

Demandez à vos élèves francophones de tenir des livres de vocabulaire. Cependant, il ne sert à rien d’énumérer des mots au hasard s’ils ne sont pas utilisés dans leur contexte à la longue. Demandez-leur d’écrire la définition de chaque mot, ainsi qu’un exemple de phrase ou une phrase qui met le mot en action.

Assurez-vous qu’il y a au moins trois ou quatre pages qui sont réservées dans ces livres spécifiquement pour les mots qui ressemblent au français. Vous serez étonné de la rapidité avec laquelle vos élèves mémorisent et commencent à utiliser tous les mots de cette catégorie !

Si ça vous intéresse aussi, notre cabinet donne des cours d’anglais particuliers dans des pays francophones. Prenez contact avec nous !

Il faut se méfier du fait que les francophones s’accrochent souvent à des mots anglais qui sont semblables à leurs mots français et les utilisent de façon répétée au lieu de s’en servir à d’autres fins. Pour y remédier, consultez l’annexe 2.

Pour plus de pratique, encouragez les élèves à tenir un journal intime en anglais et à l’écrire tous les jours en utilisant les mots qu’ils viennent d’apprendre. Ils peuvent le soumettre comme n’importe quel autre devoir ou projet à long terme, ou ils peuvent le soumettre pour obtenir des points en prime.

Une autre activité consiste à jumeler les élèves et à leur demander d’expliquer leurs mots de vocabulaire – et de les utiliser dans une phrase – tout en parlant ensemble en anglais.

 Encourager les élèves francophones à écouter vraiment, vraiment.

Comme on dit, le français est comme la musique alors que l’anglais ressemble à une mitrailleuse. Traduit, cela signifie que dans le premier l’accent est au milieu du mot et dans le second il est sur la première syllabe. Le premier style conduit à un style plus chantant, tandis que le second est plus rapide.

Si vous voulez améliorer votre anglais, connecter vous ici.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s