Traduction document : (suite) Différents techniques de traduction

traduction-document

Techniques de traduction oblique

Les techniques de traduction oblique sont utilisées lorsque les éléments structurels ou conceptuels de la langue source ne peuvent être traduits directement sans modifier le sens ou perturber les éléments grammaticaux et stylistiques de la langue cible.

Les techniques de traduction oblique incluent :

  • Transposition
  • Modulation
  • Reformulation ou équivalence
  • Adaptation
  • Rémunération
  • Transposition

C’est le processus par lequel les parties du discours changent de séquence lorsqu’elles sont traduites (la boule bleue devient boule bleue en français). Il s’agit en un sens d’un changement de classe de mots. Les structures grammaticales sont souvent différentes selon les langues. Il aime nager traduit par Er schwimmt gern en allemand. La transposition est souvent utilisée entre l’anglais et l’espagnol en raison de la position préférée du verbe dans la phrase : L’anglais a souvent le verbe vers le début d’une phrase ; l’espagnol peut l’avoir plus près de la fin. Pour cela, le traducteur doit savoir qu’il est possible de remplacer une catégorie de mots dans la langue cible sans modifier la signification du texte source, par exemple : Anglais Tricoté à la main (nom + participe) devient Tejido espagnol a mano (participe + phrase adverbiale).

Modulation

La modulation consiste à utiliser une phrase différente dans les langues source et cible pour transmettre la même idée : Te lo dejo signifie littéralement que je te le laisse, mais traduit mieux que tu peux l’avoir. Elle modifie la sémantique et déplace le point de vue de la langue source. Par la modulation, le traducteur génère un changement du point de vue du message sans altérer le sens et sans générer un sentiment d’embarras chez le lecteur du texte cible. Il est souvent utilisé dans la même langue. Les expressions es fácil de entender (c’est facile à comprendre) et no es complicado de entender (ce n’est pas compliqué à comprendre) sont des exemples de modulation. Bien que les deux véhiculent la même signification, il est facile de comprendre qu’il s’agit simplement d’une « facilité » alors qu’il n’est pas compliqué de comprendre implique une hypothèse de difficulté antérieure que l’on nie en affirmant qu’elle n’est pas compliquée à comprendre. Ce type de changement de point de vue dans un message est ce qui fait dire au lecteur : « Oui, c’est exactement comme ça que nous le disons dans notre langue ».

Reformulation ou équivalence

Ici, vous devez exprimer quelque chose d’une manière complètement différente, par exemple lors de la traduction d’expressions idiomatiques ou de slogans publicitaires. Le processus est créatif, mais pas toujours facile. Auriez-vous traduit le film La Mélodie du bonheur en espagnol par La novicia rebelde (La novice rebelle en Amérique latine) ou Sonrisas y lágrimas (sourires et larmes en Espagne) ?

Adaptation
L’adaptation se produit lorsque quelque chose de spécifique à une culture linguistique s’exprime d’une manière totalement différente qui est familière ou appropriée à une autre culture linguistique. C’est un changement dans l’environnement culturel. Le pincho (plat du menu d’un restaurant espagnol) doit-il être traduit par kebab en anglais ? Il s’agit de changer la référence culturelle lorsqu’une situation dans la culture source n’existe pas dans la culture cible (par exemple la France a des blagues belges et l’Angleterre des blagues irlandaises).

Rémunération

En termes généraux, la compensation peut être utilisée lorsque quelque chose ne peut pas être traduit et que le sens perdu est exprimé ailleurs dans le texte traduit. Peter Fawcett le définit ainsi : « ….corriger dans une partie du texte quelque chose qui n’a pas pu être traduit dans une autre ». Un exemple donné par Fawcett est le problème de la traduction des nuances de formalité à partir de langues qui utilisent des formes telles que l’espagnol informel tú et formel usted, le français tu et vous, et l’allemand du et sie en anglais qui n’a que  » you « , et exprime les degrés de formalité de différentes manières.

Comme le dit Louise M. Haywood de l’Université de Cambridge,  » nous devons nous rappeler que la traduction n’est pas seulement un mouvement entre deux langues mais aussi entre deux cultures. La transposition culturelle est présente dans toutes les traductions sous forme de degrés d’adaptation textuelle libre s’écartant de la traduction littérale maximale, et implique le remplacement des éléments dont les racines sont dans la culture de la langue source par des éléments indigènes à la langue cible. Le traducteur exerce un certain choix dans l’utilisation qu’il fait des caractéristiques autochtones et, par conséquent, le succès de la traduction peut dépendre de la maîtrise par le traducteur des hypothèses culturelles dans chaque langue dans laquelle il travaille ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, veuillez consulter notre cabinet de formation spécialisé dans la traduction document en anglais, allemand, espagnole, français…etc

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s